Le sac écologique en tissu de chanvre et lin fait en France

made in

France

Des sacs en tissu élégants et résistants

KANABAG propose des sacs et des accessoires en tissu de chanvre et de lin cultivés en France ou dans l'Union européenne selon les normes biologiques.
 

Kanabag s'inscrit dans une démarche tournée vers le Développement durable et l’Économie sociale et solidaire.

Kanabag a choisi ces matières nobles et écologiques afin de répondre aux besoins de consommateurs soucieux d'agir pour la préservation de l'environnement.

Les teintures respectent les normes européennes.


Kanabag travaille avec des filières textiles françaises ou européennes, en circuit court, afin de réduire au maximum l’empreinte carbone de la fabrication des produits qu’elle propose, depuis la matière première jusqu’à la confection.

La fabrication est confiée à des ateliers de couture solidaires, notamment au sein d'ESAT en France. Ces établissements d'aide par le travail permettent à des personnes en situation de handicap de travailler tout en étant accompagnées.

 

KANABAG propose de renouer avec les pratiques et les connaissances ancestrales d’avant le pétrole.

Repasser de la société du jetable à la société du durable de nos ancêtres est certainement le meilleur modèle à adopter pour préserver notre jolie planète bleue.

Relocaliser la production de nos objets de consommation fait partie des solutions pour éviter les très longs transports de marchandises qui génèrent pollution et émissions de C02 responsables du réchauffement climatique.

Le lin et le chanvre sont connus et cultivés depuis des millénaires par les hommes qui avaient trouvé comment exploiter ces plantes qui poussent facilement dans des régions à climat tempéré sans besoin particulier.
 

Délaissés au profit du coton bon marché, elles ont pourtant de nombreux atouts. Hormis tout ce qu'il est possible de fabriquer avec ces plantes, elles ont de multiples intérêts sur le plan agricole et du développement durable dont celui de capter le C02 mieux que les arbres.

L’arrivée du pétrole, puis des matières synthétiques vers la fin du XIXe siècle et des sacs en plastique au milieu du XXe, a signé le glas pour le chanvre et du lin qui ont été presque entièrement abandonnés. La culture du chanvre (cannabis sativa) a, elle, été interdite à la demande de l'industrie pharmaceutique, au niveau mondial.

Pourtant les fibres longues et fortes du chanvre et du lin confèrent aux objets fabriqués une grande robustesse et une excellente résistance à la chaleur, à l’humidité et à la lumière. Les voiles et cordages des bateaux étaient fabriqués en chanvre tout comme les toiles sur lesquelles ont été peints les chefs d'œuvre de grands peintres, de Rembrandt à Vélasquez.

 

80 000 hectares de lin et 10 000 hectares de chanvre sont cultivés aujourd'hui en France.
 

Kanabag espère redonner au tissu de chanvre sa place et ses lettres de noblesse, au côté de sa cousine le lin, avec la confection locale et solidaire de sacs, accessoire et vêtements.

 

 

En France, depuis le 1er janvier 2016, la distribution de sacs
en plastique fins à usage unique n'est plus autorisée.